Don : CCP 17-78082-7 | IBAN CH40 0900 0000 1707 8082 7 - Coordination contre l’exclusion et la xénophobie 1200 Genève réf : comité IADHnon​

Non à l’initiative anti-droits humains

Protégeons nos droits ! | #IADHnon

Rebecca Ruiz, Conseillère nationale, Parti socialiste

Sur la scène internationale, la Suisse est perçue comme un partenaire fiable et crédible qui respecte les engagements pris. L’initiative prévoit tout le contraire. Refusons ce texte, contraire à notre identité, pour éviter de nous mettre hors-jeu.

Samuel Bendahan, Conseiller national, Parti socialiste

Cette initiative s’attaque à notre capacité à négocier avec les autres pays et aux droits humains. L’accepter serait se tirer une balle dans le pied, sans ne rien gagner en échange, et affaiblirait fortement notre économie ainsi que notre influence. En disant non, nous préserverons notre souveraineté car elle sera mieux respectée à l’international.

Jacques-André Maire, Conseiller national, Parti socialiste

La Suisse n’est pas une île ! Pour faire vivre son économie et pour sauvegarder ses droits fondamentaux, notre pays a conclu de multiples accords. L’initiative anti-droits humains mettrait en péril plus de 600 de ces accords. NON à cette initiative qui dessert les intérêts de la Suisse et de ses habitants !

Liliane Maury Pasquier, Conseillère aux Etats, Présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

Cette initiative menace la protection des droits fondamentaux des citoyen·ne·s par la Cour de Strasbourg. Une Cour qui a par exemple permis à des proches de victimes de l’amiante d’obtenir un procès équitable. NON à ce texte qui, plus qu’à s’« autodéterminer », reviendrait à s’« auto-miner » !

La SSR recourt à Strasbourg

L’initiative “le droit suisse au lieu de juges étrangers”, nous concerne toutes et tous. Les organisations membres du Comité romand s’opposent à cette tentative d’affaiblissement de la protection des droits des enfants, des femmes et des personnes âgées, des travailleurs·euses comme des journalistes, des personnes en situation de handicap, des consommateurs·trices, des adeptes d’une religion…
Lire la suite

Philip Grant, Directeur de TRIAL International

Je défends depuis des années les victimes de crimes d’Etat les plus graves, en Bosnie, au Congo, au Népal ou ailleurs. En ce moment, elles doivent nous prendre pour des dingues: «Vous avez patiemment construit un système qui protège subtilement les individus contre l’arbitraire de l’Etat, qui garantit et protège vos libertés, et prévoit des mécanismes pour…
Lire la suite

Lisa Mazzone, Conseillère nationale Verts/VD

La Convention européenne des droits de l’homme protège nos droits fondamentaux. Avec l’initiative anti-droits humains de l’UDC, la Suisse serait le premier pays d’Europe à la résilier. Une nouvelle fois, l’UDC s’en prend à nos droits. Engageons-nous toutes et tous contre cette menace.

Communiqué de presse: Lancement de campagne du Comité romand: non à l’initiative anti-droits humains

Lausanne, le 5 juillet 2018 Communiqué de presse Protégeons nos droits et disons NON à l’initiative anti-droits humains (le droit suisse au lieu de juges étrangers)

Adèle Thorens Goumaz, Conseillère nationale Verts/VD

Non à l’initiative de l’UDC contre le droit international Chez les Verts, nous aimons penser global, en faisant face aux grands enjeux qui touchent notre planète, mais nous voulons aussi agir localement, en considérant ce qui touche chaque individu. Cette démarche peut éclairer notre refus ferme de l’initiative de l’UDC contre le droit international, dite…
Lire la suite

Anthony Jaria, Président PBD/FR

L’initiative pour l’autodétermination nuirait grandement à la crédibilité de la Suisse sur la scène internationale. Quel pays accepterait encore de signer un accord avec nous, sachant que celui-ci peut être unilatéralement révoqué à tout moment ?