Don : CCP 17-78082-7 | IBAN CH40 0900 0000 1707 8082 7 - Coordination contre l’exclusion et la xénophobie 1200 Genève réf : comité IADHnon​

Carlo Sommaruga, Conseiller national PS/GE

Protégeons nos droits ! | #IADHnon

Carlo Sommaruga, Conseiller national PS/GE

Carlo Sommaruga

Un spectre hante l’Europe : le spectre du populisme. Là où il se manifeste et prend assise, la démocratie et les libertés individuelles qui la cheville sont en danger, voire même déjà en régression. Dans chaque pays, les attaques populistes prennent des formes différentes pour s’imposer et remettre en cause l’état de droit et les libertés individuelles.

En Suisse, où il est pratiquement impossible de devenir majoritaire par les urnes, c’est par le biais d’initiatives populaires que les populistes s’attaquent aux fondements de nos institutions démocratiques. L’initiative dite pour l’autodétermination s’inscrit dans cette préoccupante dynamique en remettant en cause l’adhésion de la Suisse à la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) et à la Cour européenne des droits de l’homme (CrEDH). Or, la CrEDH est garante des droits fondamentaux aussi en Suisse.

Sa jurisprudence a fait avancer les droits des femmes, des LGBT, des travailleurs, des migrants, des accusés, comme des minorités.

Remettre en cause la primauté de la CEDH, c’est affaiblir les droits de chacun et de chacune, c’est sournoisement saper les fondements de notre démocratie.

Il est donc impérieux de rejeter cette dangereuse initiative.