Don : CCP 17-78082-7 | IBAN CH40 0900 0000 1707 8082 7 - Coordination contre l’exclusion et la xénophobie 1200 Genève réf : comité IADHnon​

Alia Chaker Mangeat, Membre du Comité directeur PDC/GE

Protégeons nos droits ! | #IADHnon

Alia Chaker Mangeat, Membre du Comité directeur PDC/GE

Cette initiative mal ficelée est aussi bien mal nommée. En effet, conclure des traités de droit international et se soumettre à des obligations internationales réciproques n’est pas restreindre la souveraineté nationale mais exercer celle-ci !

Son acceptation nuirait fortement à la protection internationale des droits de l’homme et affaiblirait considérablement la place économique suisse.

Sur le plan des droits de l’homme, le PDC est très attaché à la tradition humanitaire de la Suisse et rejette fortement cette initiative qui vise notamment à remettre en cause la  CEDH et son rôle fondamental dans un Etat de droit.

Sur le plan économique, la Suisse, en tant que petit pays,  a en effet conclu des centaines d’accords internationaux pour permettre justement à ses entreprises de s’affirmer sur le plan international et aussi faire valoir leurs droits. L’initiative crée une insécurité juridique qui non seulement met en péril ce qui a été construit avec succès mais dissuaderait tout nouveau développement.  Ceci est inacceptable.